Photothèque cloud



Photothèque cloud : comment, pourquoi ?


La photothèque cloud se base sur un système consistant à utiliser des serveurs externes pour stocker des images, celles-ci étant accessibles grâce au réseau internet. Il s’agit d’un outil très intéressant et Persea propose aujourd’hui un éventail d’offres destinées à répondre aux besoins des différents utilisateurs.


Le cloud : évolution d’un service au fil du temps


Le cloud permet aux utilisateurs d’accéder aux services proposés partout dans le monde grâce au réseau Internet. Ce service peut être une plateforme où vous avez la possibilité d’ajouter vos propres outils ; un logiciel qui vous dispensera l’installation, la mise à jour ou la maintenance ; ou encore le stockage pour la sauvegarde et le partage de fichiers, etc. La photothèque cloud fait partie de cette dernière catégorie.


Le système consiste donc à utiliser des serveurs externalisés accessibles via un réseau. Nous pouvons situer dans les années 1950 les premières applications d’un tel principe, lorsque les utilisateurs accédaient à des systèmes centraux à l’aide de leurs terminaux. Mais c’est dans les années 2000 que le cloud a commencé à être proposé aux consommateurs, notamment avec la large utilisation du web par les particuliers. Il existe désormais des sociétés spécialisées dans l’hébergement, avec des services destinés aux professionnels, ou encore des espaces de stockage de données gratuits pour usage personnel.


Les avantages d’une photothèque cloud


Les photothèques cloud font donc partie des services recourant à des serveurs « dématérialisés » situés hors des locaux de travail des personnes qui manipulent les photos. Ce dispositif présente de nombreux avantages, notamment la disponibilité et la sécurité des fichiers. En effet, les utilisateurs n’ont plus à se soucier des questions matérielles et techniques pour la garantie de l’intégrité des données. Pas d’entretien de serveurs, pas de problèmes d’attaques virales ni d’alimentation (coupures d’électricité) qui pourraient endommager le système. De plus, les différents collaborateurs peuvent accéder aux images partout où ils sont, en tout temps. Ceci allège, sinon supprime certaines tâches consistant à partager manuellement les médias. Chacun contribue également à étoffer la base grâce aux fonctions de création d’album disponibles sur le logiciel photothèque.


Ainsi, pour les acteurs qui ont besoin de partager rapidement leurs photos, ou encore les plateformes ouvertes (sites communautaires) dont la base est actualisée au fil de l’eau, la photothèque cloud constitue une solution de choix.


Persea : trois types d’offres


La concurrence constatée aujourd’hui sur les services de sauvegarde et partage de médias offre aux utilisateurs de nombreux choix. Persea se démarque avec son logiciel photothèque qui s’adresse aussi bien aux structures ayant d’importants besoins d’espace qu’aux professionnels en quête d’une solution simple et fiable à petit prix.


Trois volumes répondent à chaque besoin, allant d’une médiathèque de 20Go à plusieurs de 1To. Le tout demeure extensible, facturé à l’usage pour une parfaite maîtrise des coûts. Les offres Persea ne nécessitent aucun engagement, et sont réversibles. Vous pouvez récupérer vos données de la photothèque cloud à tout moment, sans paiement de frais supplémentaires.


Persea garantit la sécurité de vos images avec un hébergement situé exclusivement en France, et un logiciel muni de dispositifs permettant de prévenir les cyber-attaques.